Votre budget com interne : plus ou moins qu'une barre de chocolat par mois et par employé ?

Un article de Madeleine Dembour - 2 mars 2019

 

L'agence Gatehouse a publié son 11e rapport annuel State of the Sector sur l’état de la communication interne dans le monde. Retour sur les principales conclusions de cette édition avec Agnès Costa, Associate Director chez Gatehouse.

Lancée en 2008, l’enquête State of the Sector s’est imposée au fil des ans comme une étude de référence de la communication interne. À l’époque, la profession était encore très immature, et l'objectif était d’établir une enquête annuelle afin d’observer l’évolution les pratiques, canaux de communication et défis rencontrés par les communicants internes.
 
Avec plus de 820 répondants issus de 42 pays, le rapport 2019 couvre l’ensemble des aspects de la communication interne : canaux de communication, priorités et défis professionnels, pratiques professionnelles et budget.

Voici les principales conclusions

  • Un point positif pour commencer : la confiance des communicants internes est à la hausse ! 72% considèrent que la communication interne est considérée comme un facteur clé de l’engagement des collaborateurs dans leur entreprise, et environ 70% estiment que les dirigeants ont pris la mesure de notre valeur et contribution.

 

  • Utilisation accrue d’outils de planification clés : plan de communication annuel, profils d’audiences (‘Personas’), outil détaillant l’ensemble des canaux de communication internes (‘Channel framework’). Bien qu’encore modeste, on remarque une évolution progressive de la profession vers des pratiques professionnelles plus matures et sophistiquées. Malgré tout, celles-ci semblent porter encore largement sur le court-terme. Ainsi, seuls 38% des répondants ont une stratégie à long-terme, ce qui laisse à penser que la plupart des communicants peinent à dégager du temps pour établir une approche plus stratégique.

 

  • Nous commençons à comprendre que le numérique n’est pas la solution à tous nos défis. La multiplication des outils de communication numérique a amplifié le ‘bruit’ auquel sont exposés les collaborateurs dans les entreprises… Les outils utilisés par plus de la moitié des répondants (emails corporate, intranet, vidéos et e-newsletters) rencontrent un succès relatif : un bon taux d’ouverture pour une newsletter se situe à 56%, et 38% pour les vidéos. Les progrès du mobile sont lents : les applications mobiles ne sont utilisées que par 20%, et la messagerie mobile (WhatsApp, SMS…) par 12%... bien que les deux soient jugés efficaces par plus de 70%.

 

  • Les réseaux sociaux ne sont pas parvenus à occuper la place centrale que l’on attendait au sein de la communication interne. Seuls 43% des répondants indiquent qu’ils sont entièrement intégrés à leur dispositif de communication, et bien que près de trois quarts pensent que leurs réseaux ont été bien adoptés par une partie de leur organisation, à peine plus de 30% pensent pouvoir démontrer leur valeur.

 

  • La question de la mesure d’impact a peu évolué. 12% des répondants avouent n’avoir aucun type de mesure en place – une proportion malheureusement stable depuis plusieurs années. Parmi ceux qui ont mis en place diverses mesures, les principaux outils sont les enquêtes annuelles sur l’engagement des collaborateurs (un outil de la fonction RH avant tout !) à 73% ; les statistiques liées à l’utilisation de l’intranet, newsletters et emails à 71% ; le retour des collaborateurs ayant participé à des évènements d’entreprise (53%). Les outils d’analyse qualitative sont en revanche beaucoup plus rares : utilisation de réseaux d’ambassadeurs/relais locaux (28%), audits de communications interne (29% réalisés en interne ; 11% par un tiers) ; analyse des réseaux sociaux interne (32%). Et seul 41% des répondants ont mis en place des outils de reporting réguliers pour leur équipe de direction.

 

  • Il n’est guère étonnant, de ce fait, que les budgets de communication interne demeurent limités… Les organisations de plus de 10 000 employés consacrent un budget mensuel par collaborateur équivalent au prix d’une barre chocolatée - moins de 1 euros ! Un montant dérisoire quand on connait le coût de recruter et former un nouveau collaborateur !

Le rapport State of the Sector 2019 dresse un état des lieux de la communication interne dans le monde. Le rapport, en anglais, est disponible gratuitement sur le site de Gatehouse.

 

Commentaires (1)

5 mars 2019 10:25

Thierry Beau a dit

Ceci en dit long sur la parano de la digitalisation.... Quid ? digitalisation vs le numérique.

Nous commençons à comprendre que le numérique n’est pas la solution à tous nos défis. La multiplication des outils de communication numérique a amplifié le ‘bruit’ auquel sont exposés les collaborateurs dans les entreprises… Les outils utilisés par plus de la moitié des répondants (emails corporate, intranet, vidéos et e-newsletters) rencontrent un succès relatif : un bon taux d’ouverture pour une newsletter se situe à 56%, et 38% pour les vidéos. Les progrès du mobile sont lents : les applications mobiles ne sont utilisées que par 20%, et la messagerie mobile (WhatsApp, SMS…) par 12%... bien que les deux soient jugés efficaces par plus de 70%.

Participer à la discussion

Vous souhaitez être tenu au courant des prochaines publications ?